skip to Main Content

Agenda pour la protection des personnes déplacées au-delà des frontières dans le cadre de catastrophes et de changements climatiques

Nansen Initiative

L’Agenda pour la protection qui a été adopté par 109 États en octobre 2015 à Genève, en Suisse, regroupe les résultats d’une série de consultations intergouvernementales régionales et de réunions avec la société civile organisées par l’Initiative Nansen. Pour aider les États et les autres acteurs à améliorer leur préparation et leur capacité d’intervention dans le cadre des déplacements au-delà des frontières liés aux catastrophes, l’Agenda:

• conceptualise une approche globale des déplacements liés aux catastrophes, qui vise principalement la protection des personnes déplacées au-delà des frontières dans le cadre de catastrophes. Il présente en même temps les mesures destinées à gérer les risques de déplacements liés aux catastrophes dans le pays d’origine ;

• compile un large éventail de pratiques efficaces pouvant être utilisées par les États et les autres acteurs pour garantir des réponses futures plus efficaces au problème des déplacements au-delà des frontières dans le cadre de catastrophes ; • met en évidence le besoin de réunir et d’associer différentes politiques et différents domaines d’action pour prendre en compte les déplacements au-delà des frontières dans le cadre de catastrophes et leurs causes à la racine, qui jusqu’à présent ont été fragmentés au lieu d’être coordonnés, et qui exigent une plus grande collaboration des acteurs dans ces domaines ; et

• identifie trois domaines prioritaires pour une amélioration de l’action par les États, les organisations (sous-)régionales, la communauté internationale ainsi que la société civile, les communautés locales et les populations touchées pour traiter les lacunes existantes.

 

Plutôt que d’appeler à une nouvelle convention internationale contraignante sur le déplacement au-delà des frontières lié à des catastrophes, cet Agenda pour la protection soutient une approche centrée sur l’intégration de telles pratiques efficaces par les États et les organisations (sous-) régionales dans leurs propres cadres normatifs, conformément à leurs situations et défis spécifiques.

L’Agenda se situe dans un contexte où la reconnaissance régionale et internationale des défis de la mobilité humaine dans le cadre des catastrophes et des changements climatiques est accrue, notamment dans le cadre de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, du Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe 2015-2030, du Programme des Nations Unies pour le développement durable (2030) et du Sommet humanitaire mondial. L’Initiative Nansen a déjà contribué avec succès à des découvertes et conclusions pertinentes dans le cadre de plusieurs de ces processus. Ainsi, l’Agenda pour la protection a pour objectif de compléter et de soutenir, plutôt que de dupliquer, ces domaines d’action, processus et cadres régionaux et internationaux, en fournissant des preuves et des exemples de pratiques efficaces pour prendre en considération des déplacement liés aux catastrophes et leurs causes.

Back To Top